Diagnostiques en fatigue et Evaluations spéciales

Nous travaillons depuis plus de 20 ans sur les problématiques de fatigue et les risques de rupture en service dues aux phénomènes de vieillissement.

Basé sur la méthode issue des recommandations du CETMEF et l'ISO 12482-1, nous avons exercé nos compétences sur près de 300 équipements, dans les ports comme dans l’industrie.

Nous vous présentons ici la démarche globale et complète d’une évaluation spéciale, qui peut bien sûr être adaptée à votre besoin particulier.

Vous pouvez par ailleurs consulter nos références en la matière sur cette page

Reconstitution de l'historique – visite de l’équipement

Objectif de l’étape : déterminer avec la précision la plus grande possible les cycles de travail ayant été subis par l’appareil, notamment par :

  • récupération des éléments techniques d’historiques (de maintenance et d’exploitation)
  • échanges avec les personnels
  • visite technique de l’équipement

Etablissement de l’indice global de fatigue

Objectif de l’étape : établir l’indice global de fatigue c'est-à-dire celui de l’appareil dans son ensemble. Cet indice se calcule à partir de :

  • classements d’origine de l’équipement
  • comparaison par rapport à l’activité réalisée
  • calculs paramètres de fatigue (indice de fatigue, durée de vie résiduelle)  de l’engin dans son ensemble et des chaînes cinématiques
  • définition des cas de charge

Modélisation et calculs des contraintes

Objectif de l’étape : déterminer par l’intermédiaire d’une modélisation moderne et précise, les contraintes subies par les différents assemblages de l’appareil, pour les différents cas de charge

  • modélisation  adaptée à partir de plans et/ou de relevés sur sites
  • application des différents cas de charge suivant référentiel et détermination des contraintes

Identification des assemblages et organes critiques

Objectif de l’étape : identifier les parties « critiques » de l'équipement, sur la base de 3 paramètres : les contraintes en résistance, les contraintes en fatigue et notre expérience sur des assemblages similaires ayant posé problème par le passé. Pour cela dans cette étape, nous réalisons :

  • reconstitution des spectres de contrainte et du nombre de cycles de fatigue subis par les assemblages
  • cas d’entaille de l’assemblage (et vérification sur site)
  • facteur de vieillissement et nombre de cycles restant à effectuer (cycles de fatigue et cycles de levage)
  • détermination des assemblages critiques par la valeur de contrainte maximale, le facteur de vieillissement ou l’expérience
  • élaboration d'une liste de contrôle pour l'étape suivante de l'évaluation

Inspection des zones critiques

Objectif de l’étape : réaliser des inspections adaptée (contrôles visuels, CND) des différentes zones identifiées comme critiques lors de l’étape précédente, afin de vérifier leur intégrité.

  • suivant résultats étape précédente,  inspections sur assemblages et organes : visuelles, CND, thermographie, analyse vibratoire, analyse d’huile, etc 

Définition des actions

Objectif de l’étape : réaliser une synthèse de l’ensemble des éléments précédents et émettre des recommandations.

  • proposition de plans d’inspection,
    • définition du type d’inspection (visuel, magnétoscopie, ultrasons, ressuage, ACFM, ...)
    • définition des fréquences
    • élaboration des fiches d’inspection
  • détermination de la période de « sécurité d’exploitation » 
  • recommandations afin de garantir la continuité et la sécurité d’exploitation

Copyright - Tous droits réservés - réalisation : Ameos