DIGILIFEPLUS

DIGILIFEPLUS - Une nouvelle fonctionnalité exclusive associée à DIGILIFE qui permet de maîtriser la fatigue de vos engins de levage comme cela n'a jamais été fait auparavant.

DIGILIFEPLUS SUPERVISE LA STRUCTURE DE BEAUCOUP PLUS PRES

La fonction principale de DIGILIFE en termes de fatigue compare en temps réel le vieillissement de l’engin dans son ensemble et de ses chaînes cinématiques au vieillissement conventionnel global prévu par le constructeur lors de sa conception.

Le vieillissement de l'engin dans son ensemble est une donnée essentielle, mais pour être encore plus pertinente, l'attention doit être portée au vieillissement de chaque assemblage soudé constituant la structure. Les contrôles sont ainsi mieux ciblés et mieux anticipés.

DIGILIFEPLUS permet maintenant de traiter la durée de vie résiduelle des assemblages soudés identifiés critiques, par différence entre leur durée de vie maximale réelle calculée et la durée de vie consommée d’après la supervision habituelle en temps réel.

 

LA MODELISATION 3D DE L’ENGIN : BASE DE CETTE NOUVELLE ANALYSE

La modélisation qui est une des spécialités d’Aquass, permet de définir pour chaque cycle, les contraintes extrêmes et le facteur de spectre de contrainte de chaque assemblage en fonction du chargement. Aquass peut donc calculer l’endommagement de fatigue généré par chaque cycle, pour chaque assemblage.

 

DIGILIFEPLUS intègre les valeurs des paramètres de calcul de la durée de vie résiduelle et de l’indice de fatigue de chaque assemblage suivi, tirés des calculs effectués en post-traitement des résultats issus de la modélisation.

DIGILIFEPLUS OPTIMISE LE PLAN DE CONTRÔLE

La connaissance de ces durées de vie résiduelles en temps réel et à la demande permet à DIGILIFEPLUS d’optimiser le plan de contrôle des structures établi par Aquass, et d’améliorer sa pertinence au regard de la sécurité en particulier, en tenant compte de la valeur de l’indice de fatigue réel de chaque assemblage identifié comme critique.

DIGILIFEPLUS devient ainsi un outil de gestion structuré de la maintenance des structures sans équivalent, par l’établissement d’un plan de contrôle raisonnable et optimisé car reposant sur l’analyse des risques réels attachés aux endommagements de fatigue.

Les assureurs étant de plus en plus sensibles aux conditions d’organisation et de rigueur de réalisation des opérations de maintenance, surtout après un dommage, ce type d’approche est de nature à les rassurer.

Copyright - Tous droits réservés - réalisation : Ameos